L’ancre du ciel (8/12)

Il n’y a pas d’air pour vaincre le chaud,
Le soleil s’enfuit penaud
Laissant les eaux embrasées
Comment donc rassurer nos étangs ?
d’après Wang Ling (1032 -1059)
Le ciel n’eut pas de pitié pour sa trop courte vie
© Lisiere 2002