Aurore

Poème en mouvement réalisé par Deylan Caylon inspiré par un poème de Giovani Pascoli et une musique d’Erik Satie.
Giovani Pascoli est un poète de la mélancolie et du souvenir. Le texte choisi par Deylan provient du poème « L’enfant » dans lequel il considère que la voix intérieure de l’enfant qu’il y a en chaque être humain donne naissance à la poésie.

On pourrait presque considérer que la musique de notre cher Erik Satie est une sorte d’écho à ces considérations, au travers par exemple de ses « Gymnopédies ». Mais le compositeur est beaucoup plus insaisissable par la diversité de ses inspirations. De ses « Trois morceaux en forme de poire » dont est extrait cette pièce intitulée « En plus » (et qui en fait se composent de sept mouvements joués à quatre mains), il écrit à son ami Claude Debussy : « Érik Satie travaille en ce moment à une œuvre plaisante, laquelle est appelée Deux Morceaux en forme de poire. Monsieur Érik Satie est fou de cette nouvelle invention de son esprit. Il en parle beaucoup et en dit grand bien. Il la croit supérieure à tout ce qui a été écrit jusqu’à ce jour ; peut-être se trompe-t-il ; mais il ne faut pas le lui dire : il ne le croirait pas ».

© Lisiere et l’auteur 2020