Étreinte

Poème en mouvement réalisé par Deylan Caylon inspiré par un texte de Elsa Cross et une musique de Dimitri Shostakovich.
Elsa Cross est une femme de lettres et poète mexicaine. Le texte choisi par Deylan est tiré du recueil “Jaguar” où l’on retrouve tout un imaginaire caractéristique de la culture mexicaine avec ses symboles et ses mythes.

Dimitri Shostakovich a composé de nombreuses oeuvres orchestrales et lyriques. Les “Aphorismes” dont est tiré la pièce choisie par Deylan sont une oeuvre de jeunesse écrite en 1927 (il avait alors 21 ans). Le compositeur s’y amuse en y mêlant classicisme et avant-gardisme. On retrouve ainsi dans “Death Dance” les notes caractéristiques du “Dies Irae” que Camille Saint-Saëns avait par ailleurs utilisé dans sa célèbre “Danse macabre”. Ce sont ces “détournements” mélodiques d’un thème funèbre par les deux compositeurs qui ont incité Deylan à les utiliser en référence à la position particulière que tient la Mort dans la culture mexicaine.

Les mots ont emprunté la voix de Brigitte Bardou, elle-même auteure de poèmes et de pièces de théâtre.

© Lisiere et l’auteur 2020