Mains

Poème en mouvement réalisé par Deylan Caylon inspiré par un texte de Roberto Juarroz et une musique d’Isaac Albéniz.
Roberto Juarroz n’a composé qu’une seule oeuvre poétique intitulée “Poésie verticale” qui se décompose en plus d’une douzaine de volumes écrits tout au long de sa vie. Une verticalité qui envoie parfois ses mots jusqu’à un firmament poétique qui ne peut que nous réjouir.

Isaac Albéniz fut avant tout un pianiste brillant dont la précocité intrigua tant les spectateurs de son premier concert à l’âge de 4 ans que certains avaient cherché quel autre pianiste pouvait bien se cacher derrière le rideau d’un théâtre de Barcelone. Il était aussi et avant tout espagnol et, forcément, son oeuvre la plus célèbre le fut surtout jouée à la guitare.

Les mots ont pris la voix de Alain Carré.

© Lisiere et l’auteur 2020