Photo-Roman (6/12)

Ah, sacré Richard, poète stellaire des coins de nappes en papier, paumé entre le Montana et le Japon !

Le héros de cette histoire, C.Card, est un détective privé raté comme on les aime, la tête dans les étoiles et les pieds dans la…

Je viens de le relire, ce sacré bouquin qui se coulait depuis vingt ans des jours tranquilles sur une étagère de ma bibliothèque. Imaginez-bien qu’il en a été tout autant surpris que je n’ai pu l’être en décidant une telle chose !
« Pourquoi moi ? » semblait-il dire alors qu’une bonne centaine d’ouvrages serrés sur les étagères frémissaient derrière lui, de crainte ou d’impatience, allez donc savoir.
Eh bien nous ne l’avons pas regretté ! Une occasion pour lui de s’aérer un peu les pages, et pour moi de retrouver ce doux dingue de Richard dans une de ses oeuvres les plus délectables.
Cela démarre comme une histoire de « privé » comme on sait les goûter, et cela finit pareil. Et entre les deux, eh bien pas grand chose. En fait si, bien sûr, je fais de l’humour à la Brautigan… Si jamais vous avez souri à ces mots, eh bien précipitez vous sur ce bouquin, il est fait pour vous !

Analyses et critiques du roman sur Babelio

D.B.